Presses Universitaires de Vincennes

Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis

Partager

ajouter au panier

Collection Culture et Société
Nombre de pages : 256
Langue : français
Paru le : 10/02/2000
EAN : 9782842920708
Première édition
CLIL : 3435 LITTÉRATURE GÉNÉRALE
Illustration(s) : Non
Dimensions (Lxl) : 220×137 mm
Version papier
EAN : 9782842920708

De l’éloge à l’exclusion

Les femmes auteurs et leurs préfaciers au XIXe siècle

Comment exclure les femmes écrivains en faisant l’éloge de leurs œuvres ? Exploré à travers l’étude d’un vaste ensemble de préfaces, ce paradoxe est éclairé par l’analyse du rôle du préfacier dans la réception et le succès d’un auteur, homme ou femme, du XIXe siècle.

Delphine de Girardin écrivait : « Une femme qui vit dans le monde ne doit pas écrire, puisqu’on ne lui permet de publier un livre qu’autant qu’il est parfaitement insignifiant. Heureusement celui-ci contient une lettre de M. de Chateaubriand – un billet de Béranger, – des vers de Lamartine ; – il a pour patron M. de Balzac : tout cela peut bien servir de pièces justificatives. »
Les préfaces allographes, dont il est question dans cet ouvrage, constituent à la fois des lettres de créance pour l’auteur préfacé, une tribune pour le préfacier et l’ébauche des rapports entre une œuvre et l’institution. Quel est leur rôle dans la réception, le succès et la survie d’un auteur, quand cet auteur est une femme et que le préfacier, bien de son siècle, véhicule un discours dominant qui nie aux femmes, non pas le droit d’écrire, mais celui d’exprimer leur individualité dans l’écriture ?
Comment se construit, dans les préfaces, l’opposition femme/auteur qui a contribué à exclure les femmes du canon, nous privant ainsi de leur regard sur le XIXe siècle ? Cette étude, qui s’inspire à la fois de l’analyse du discours et des théories de l’énonciation, s’appuie sur un corpus de deux cent onze préfaces rédigées pour des œuvres en grande majorité féminines. On a retenu exclusivement des préfaces allographes, dont ce livre propose ainsi une approche originale.

Auteur·ices : Sauvé Rachel

Introduction 

Chapitre I
Les préfaciers comme stratèges : parrainage, fragmentation et parodie

 

– Origines
– Stratégies cognitives
– Stratégies discursives
– La Muse et l’écrivain : deux préfaces de Théophile Gautier

 

 

Chapitre II
Genre, écriture et institution

 

– Genre et écriture au XIXe siècle
– L’institution du genre : procès, stratification et structure

 

Chapitre III
De la réception à la survie : les stratégies discursives à l’oeuvre

 

– Les marqueurs
– Biographie et rôles familiaux
– Discours sur l’éducation
– Réception, succès, survie

 

Chapitre IV
Cautions et sanctions

– Prédication
– Délibération
– Originalité et conformité

 

Chapitre V
L’ordre rhétorique du discours préfaciel (analyse comparative d’un corpus restreint)


– La lexis
– La taxis
– Le dictum

 

Chapitre VI
De l’éloge à l’exclusion : le paradoxe des préfaces allographes

 

– La formation du canon
– Le préfacier comme lecteur
– Procès et stratification
– L’hypothèse du génie
– L’exclusion

Conclusion – Pour une esthétique de la variation

Corpus
Ouvrages cités
Bibliographie complémentaire
Index
Liste des tableaux

ajouter au panier

Collection Culture et Société
Nombre de pages : 256
Langue : français
Paru le : 10/02/2000
EAN : 9782842920708
Première édition
CLIL : 3435 LITTÉRATURE GÉNÉRALE
Illustration(s) : Non
Dimensions (Lxl) : 220×137 mm
Version papier
EAN : 9782842920708

Sur le même thème