Presses Universitaires de Vincennes

Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis

Partager

ajouter au panier

Collection L'Imaginaire du Texte
Nombre de pages : 272
Langue : français
Paru le : 10/06/1990
EAN : 9782903981663
Première édition
CLIL : 3689 Cinéma
Illustration(s) : Non
Dimensions (Lxl) : 220×137 mm
Version papier
EAN : 9782903981663

Luis Bunuel. Le jeu et la loi

L’oeil tranché, d’Un chien Andalou, le scandale de l’Âge d’or…  Une évidence : le projet cinématographique de Luis Buñuel se place d’emblée sous le signe de la rupture.

 Une question : la rupture opérée, que peut-il y avoir au-delà ? Comment poursuivre une fois passé le point extrême du refus ? Buñuel aurait pu être le Rimbaud du cinéma. Il aurait pu aussi être de ceux qui sont un jour rentrés dans le rang en abandonnant leurs révoltes de jeunesse. S’il n’a été ni l’un ni l’autre, c’est qu’il a réussi à élaborer une stratégie originale qui lui permette de ne renoncer ni à la création ni à la révolte. Cette stratégie repose sur le paradoxe et sur le jeu : loin de refuser d’abord l’ordre et la loi, les films ne cessent de s’y référer et de les mimer, mais pour les enfreindre et en renouveler indéfiniment la transgression. Cette mise en cause de l’ordre conduit à récuser les catégories fondamentales de notre pensée, de la causalité à la « réalité », de l’identité à la vérité. Ainsi peut s’articuler une parole qui refuse les cadres mêmes qui lui donnent forme. On le vérifie ici avec trois des derniers films de Buñuel : La Voie lactée, le Charme discret de la bourgeoisie et le Fantôme de la liberté.

Auteur.ice.s : Taranger Marie-Claude

 Préface

I. Introduction

Où l’on propose trois formulations pour une même question et ou l’on tente de définir les principes d’une enquête qui doit permettre d’en trouver la réponse.

 

II. Le baiser

Où l’on propose sur un premier échantillon de film un premier échantillon d’analyse.

 

III. Contes et mécomptes

Où, considérant le récit buñuélien et constatant son caractère explosif on tente de démonter les principes qui sont a l’origine de cette explosion en formulant quelques principes simples ; et où l’on commence a découvrir ce qui fait l’originalité de la transgression buñuélienne.

 

IV. Exemples et modèles

Où l’on prend notamment le risque de faire se rencontrer deux inquiétants fantômes pour préciser la description des ruptures narratives et mieux en définir la portée.

 

V. Songes et mensonges

Où l’on passe de l’anecdote au statut des propos et des trois films au Charme discret de la bourgeoisie pour découvrir qu’il est plus difficile qu’on ne croit d’interpréter dés rêves qui peuvent avoir des façons fort subtiles de s’évanouir.

 

VI. La vérité dans La Voie lactée

Où, poursuivant dans la perspective du chapitre précédent, on s’intéresse à La Voie lactée et à la façon dont la vérité n’y est (peut-être) pas révélée.

 

VII. La vérité de La Voie Lactée

Où l’on complète l’analyse en considérant le rapport du film à ses sources et où l’on découvre que l’érudition théologique peut prendre des formes diaboliques.

 

VIII. « Marx au pays des merveilles »

Ou l’on revient au Charme discret de la bourgeoise et au Fantôme de la liberté pour essayer d’y trouver la cohérence d’une critique sociale, et où l’on trouve à la fois cette critique et sa mise en cause.

 

IX. Les taches de la girafe

Où l’on s’intéresse au rapport des trois films à l’« auteur » et à l’« oeuvre », et où le jeu continue. Où on laisse enfin à Buñuel lui-même le soin de (ne pas) conclure.

 

Repères
1. Relevés des séquences
2. Génériques
3. Chronologie des films de Luis Buñuel
4. Références bibliographiques

Mots clefs : |

ajouter au panier

Collection L'Imaginaire du Texte
Nombre de pages : 272
Langue : français
Paru le : 10/06/1990
EAN : 9782903981663
Première édition
CLIL : 3689 Cinéma
Illustration(s) : Non
Dimensions (Lxl) : 220×137 mm
Version papier
EAN : 9782903981663

Sur le même thème