Presses Universitaires de Vincennes

Berlin légendes, ou la mémoire des décombres
  • Auteur(s) : Olivier Morel
  • Collection : Hors collection
  • Nombre de pages : 230
  • Langues : Française
  • Paru le : 10/04/2014
  • EAN : 9782842924010
  • Caractéristiques
    • Support : Livre broché
    • ISSN : 0000-0000
    • CLIL : 3667 ARTS ET BEAUX LIVRES
    • ISBN-10 : 978-2-84292-401-0
    • ISBN-13 : 978-2-84292-401-0
    • EAN-13 : 9782842924010
    • Format : 270x200mm
    • Poids : 566g
    • Illustrations : Oui
    • Édition : Première édition
    • Paru le : 10/04/2014
    •  
    • Support : PDF
    • ISBN-13 : 978-2-84292-479-9
    • EAN-13 : 9782842924799
    • Taille : 5 Mo
    • Protection : Marquage (water mark)
    • Illustrations : Non
    • Paru le : 10/04/2014
    •  

Berlin légendes, ou la mémoire des décombres

Une capitale littéraire en rêveries et en conversations

Déambulation littéraire dans la légende berlinoise de l’aube du XXe siècle aux désorientations de l’après-1989.

Ce volume, ponctué de nombreuses photographies de l’auteur, propose une déambulation dans la légende berlinoise de l’aube du XXe siècle aux désorientations de l’après-1989, en une série de conversations  avec les écrivains comme Stéphane Hessel, George Tabori, Wladimir Kaminer, Inka Parei et Zafer Şenocak, sans oublier Inge Deutschkron et Ilse Rewald, Martin Walser et Christoph Hein.

Auteur(s) :
Olivier Morel

SommaireRésuméExtrait(s)Collection/Abonnement

Mots-clés : Allemagne | Art | Berlin | Cinéma | Histoire | Histoire de l'art | Histoire littéraire | Histoire politique | Légendes | Littérature | Mémoire | Ville

notre page Facebook notre fil Twitter notre flux des nouveautés notre page Linkedin notre page Viméo




Sommaire

Avertissement

Introduction
L’emprise d’une ville sans prise

1. Première partie
Des années vingt au présent

Enfance berlinoise : un enfant benjaminien des années vingt
Entretien avec Stéphane Hessel

Éternels retours à Berlin : 1932-1999
Entretien avec George Tabori

2. Deuxième partie
La possibilité de l’impossible. 1933-1945

Cachée dans le Berlin secret (I)
Entretien avec Inge Deutschkron

Cachée dans le Berlin secret (II)
Entretien avec Ilse Rewald

3. Troisième partie
Orientations, désorientations. 1989 et au-delà

Vents d’Est
Entretien avec Wladimir Kaminer

Orientations berlinoises
Entretien avec Zafer Şenocak

Zones d’ombres
Entretien avec Inka Parei

Épilogue
La littérature allemande face à son histoire
 

« Devenir un pays normal »
Entretien avec Martin Walser

La littérature et l’impensé historique
Entretien avec Christoph Hein

 

Bibliographie
Index des noms
Index des lieux

 

Résumé

En trois parcours et un épilogue, ce recueil propose une déambulation dans les méandres de la légende berlinoise : de l’enfance du siècle, avec Stéphane Hessel, au seuil du nazisme, avec le grand écrivain et dramaturge George Tabori, jusqu’aux désorientations de l’après-1989, avec les jeunes écrivains-frontières Wladimir Kaminer, Inka Parei et Zafer Senocak.

À l’autre extrémité du Berlin secret de Franz Hessel (le père de Stéphane, qui hante ce livre), le Berlin du nazisme nous arrive aussi par la voix de deux messagères d’une histoire encore mal connue et longtemps sous-estimée : entre solidarités improbables et risques incommensurables, les deux Berlinoises de confession juive, Inge Deutschkron et Ilse Rewald, ont réussi à échapper à la déportation en se cachant dans la ville entre 1933 à 1945.

Figures incontournables de la littérature d’après-guerre, Martin Walser et Christoph Hein complètent le parcours par une réflexion sur l’Allemagne en tant que « nouvelle » nation et sur le poids de son histoire.

 

Olivier Morel enseigne la littérature et le cinéma à l’université de Notre-Dame (Indiana, États-Unis).
Il est réalisateur de films documentaires : L’Âme en sang, arte/Zadig, 2011, D’ailleurs et d’Allemagne, L’Europe des écrivains, arte/Seconde Vague, 2013.

Abstract

Hors collection