Presses Universitaires de Vincennes


Critique littéraire

Lire contre l'auteur
  • Auteur : Collectif
  • Collection : Essais et savoirs
  • Paru en : Septembre 2012
  • EAN : 9782842923495
  • ISBN : 978-2-84292-349-5
  • 215 pages, 137x220mm
  • Illustrations : Non
  • Édition : Première édition
  • Plus d'informations
    • Support : PDF sans DRM
    • Protection : Marquage (water mark)
    • ISBN : 978-2-84292-374-7
    • EAN : 9782842923747
    • Taille : 1 Mo
    • Illustrations : Non
    • Support : ePub sans DRM
    • Protection : Marquage (water mark)
    • ISBN : 978-2-84292-651-9
    • EAN : 9782842926519
    • Taille : 1 Mo
    • Illustrations : Non

Lire contre l'auteur

Qui mieux qu’un auteur sait ce qu’il a voulu dire dans son œuvre ? Notion critique inédite et indocile, la lecture « contrauctoriale » vient ébranler cette certitude et fait planer sur nos lectures un vent de liberté.

Et si en lisant, non plus avec ou pour, mais bien contre l’auteur, tout lecteur était appelé à devenir soi-même un auteur ?

Coordinateur(s) du numéro :
Sophie Rabau |

Auteur(s) :
Laure Depretto |
Marc Escola |
Oana Panaïté |
Florian Pennanech |
Julia Peslier |
Sophie Rabau |
Caroline Raulet-Marcel |
Matthieu Vernet |
Arnaud Welfringer |
Laurent Zimmermann

SommaireRésuméExtrait(s)Collection/Abonnement

Mots-clés : Auteur | Contre | La Fontaine | Lire | Pascal

notre page Facebook notre fil Twitter notre flux des nouveautés notre page Linkedin notre page Google+




Sommaire

Sophie Rabau 

Introduction : pour (ou contre) une lecture contrauctoriale ?

 

                                                                       Lectures contrauctoriales

Marc Escola 

Penser contre « Pascal ». Jansénisme ou révolution

 

Arnaud Welfringer 

La Fontaine à contre-courant ? Essai de critique judiciaire

 

Laure Depretto 

« Qui m’aime me contredise ! »

 

                                                                   Théories de l’auteur/Théories de la lecture

Laurent Zimmermann 

Le Désauteur

 

Matthieu Vernet 

L’auteur en soupçon : déjouer la fiction d’autorité

 

Sophie Rabau 

Lire contre l’auteur (le lecteur)

 

Florian Pennanech 

Poétique de la démotivation

 

                                                                      Écritures contrauctoriales

Caroline Raulet-marcel 

Le jeu des romanciers romantiques  avec la lecture biographique

 

Oana Panaïté 

Le retour du contrauteur

 

Julia Peslier 

Auteur contre Auteur. Des appareillages critiques

 

Bibliographie

Résumé

Le tuer ? C'est fait...Le ressusciter ? C'est en cours et assez bien porté...Le servir, recueillir la mondre bribe de son intention et, subjugué par son autorité, s'en parer comme d'un droit à écrire ou parler ? On ne fait que cela depuis des siècles. L'inventer? Pourquoi pas, pourvu que sa figure remodelée accompagne et conforte notre lecture.

Mais attaquer l'auteur de front au moment où on le lit, prendre le propos auctorial à rebrousse-page et trouver l'assurance de bien lire ou de lire, en tout cas, de manière acceptable, voilà qui peut sembler des plus incongru, et même impossible. "On ne peut pas dire ça", "Tu ne peux pas écrire ça" se voient parfois opposer interprètes et critiques littéraires par trop audacieux.

Partageant la conviction qu'aucun interdit ne vas de soi et que, pour chacun, en interroger les présupposés, voire le bien-fondé, relève d'une bonne hygiène mentale, les auteurs prennent ici le parti de demander des comptes à la lecture "en faveur de l'auteur", en scrutant son envers non sans jubilation, avec une curiosité manifeste et infiniment de talent.

Abstract

Essais et savoirs

Présentation

Il s'agit d'accueillir des recherches d'origine disciplinaire variable, individuelles ou collectives, mais dont la règle commune sera la concision. Les livres sont donc limités à 192 pages, imposant ainsi à leurs auteurs un mode synthétique d'exposition. La diversité tient au libre choix des approches, historiques ou littéraires, esthétiques ou linguistiques. Elle tient aussi à un pari : faire coexister des essais personnels, où s'expérimente une hypothèse sur un poète ou sur une période de l'histoire, avec des travaux d'érudition, qui peuvent toucher au savoir médiéval comme à la réflexion moderne sur la genèse des oeuvres.

« Érudition, écriture : les deux extrêmes de la recherche »

Collection animée par le collectif des PUV