Presses Universitaires de Vincennes


Marges

Exposition sous toutes ses formes (L')
  • AJOUTER AU PANIER
  • Livre broché : Épuisé
  • Auteur : Collectif
  • Revue : Marges n° 5
  • Nombre de pages : 192
  • Langues : Française
  • Paru le : 10/06/2007
  • EAN : 9782842922498
  • Caractéristiques
    • Support : Livre broché
    • ISSN : 1767-7114
    • CLIL : 3675 Revues sur l'art
    • ISBN-10 : 2-84292-249-2
    • ISBN-13 : 978-2-84292-249-8
    • EAN-13 : 9782842922498
    • Format : 155x220mm
    • Poids : 228g
    • Illustrations : Oui
    • Édition : Première édition
    • Paru le : 10/06/2007
    •  

Exposition sous toutes ses formes (L')

N°05/2007

Traitement de l'exposition sous toutes ses formes, question complexe clé de compréhension de l'art contemporain.

Coordinateur(s) du numéro :
Comité de rédaction |

Auteur(s) :
Monia Abdallah |
Maxence Alcade |
Caroline Chik |
Emanuela Genesio |
Nathalie Heinich |
Audrey Leblanc |
Bo-Kyoung Lee |
In-Young Lim

SommaireRésuméAbstractCollection/Abonnement

Mots-clés : Art | Art contemporain | Culture | Exotisme | Exposition | Image | Islam | Italie

notre page Facebook notre fil Twitter notre flux des nouveautés notre page Linkedin notre page Viméo




Sommaire

Editorial

Thématique

Les politiques des biennales d'art contemporain de 1999 à 2005
Ing-Young Lim

 

Art interactif et pré-cinéma. Des modes de relations parallèles et hybrides
Caroline Chik

 

Espace d'expositions temporaires consacrés à l'art contemporain
Bo-kyoung Lee

 

Panorama des institutions d'art contemporain à Turin
Emanuela Genesio

 

Un discret choc des cultures. L'exposition occidentale de l'exotisme.
Maxence Alcalde

 

De quelques significations et conséquences possibles de la mise en exposition d'un "art contemporain islamique"
Monia Abdallah

 

Entretien entre François Piron et Rozenn Canévet 

 

Intervention d'artiste

Images d'images
Audrey Leblanc

 

Notes de lectures, comptes rendus d'expositions

L'Elite artiste de Nathalie Heinich
Dada
Cause and Effect
You're dead
Labyrinthe invisible
John Maeda
Mélancolie
Bilan du 1er forum des revues de recherches en art

 

Abstracts
francais
anglais

Générique

Résumé

In-Young Lim
Les Politiques des biennales d'art contemporain de 1990 à 2005
Les biennales d'art contemporain se sont considérablement développées ces dernières années au point de parler de « biennalisation » de l'art contemporain. Cette étude minutieuse choisit de centrer son observation sur les politiques suivies dans ces manifestations, afin d'éclaircir les raisons d'un tel phénomène qui, à terme, peut conduire à interroger la postérité du concept-même d'exposition.

 

Caroline Chik
Art interactif et pré-cinéma. Des modes de relations parallèles et hybrides 
Dans l'art interactif, de nouveaux rapports physiques se créent entre l'œuvre et le spectateur. Certains modes de participation tendent à réduire la distance spatiale qui les sépare, jusqu'à inclure le spectateur dans l'œuvre. D'autres dispositifs reposent sur la notion de contact, faisant de la main une interface, et de l'œuvre un jouet manipulable. Un rapprochement entre œuvres interactives et jouets optiques pré-cinématographiques laisse apparaître des similitudes dans certaines figures hybrides de l'artiste et dans les modes de monstration de deux pratiques technologiques pourtant éloignées de plusieurs siècles.

 

Bo-Kyoung Lee
Espaces d'expositions temporaires consacrés à l'art contemporain  Bo-Kyoung Lee
Aux espaces classiques dédiés à l'exposition d'art contemporain se substituent des lieux alternatifs, moins conventionnels. Comme en témoignent plusieurs manifestations européennes décrites ici, le monde de l'art s'ouvre au monde qui l'abrite. Tandis que le modèle du White Cube a annihilé la présence de l'espace mural en le neutralisant , sont apparus d'autres modes d'exposition le remettant en cause. Le lieu urbain non muséal occupe une place nouvelle et souvent centrale de l'œuvre : il devient un catalyseur de créativité.

 

Emanuela Genesio
Panorama des institutions d'art contemporain à Turin 
Dans le cadre de ce numéro thématique, l'auteure s'intéresse au cas particulier de la ville de Turin et au développement ces dernières années d'une politique culturelle visant le secteur de l'art contemporain, avec notamment l'implantation dans la ville de nouveaux sites d'exposition et la mise en place de manifestations à vocation internationale. En ce sens, la ville de Turin apparaît comme un cas exemplaire d'instrumentalisation de l'art contemporain au service d'une politique de promotion de la ville sur la scène internationale et de la convergence entre les enjeux de cet art et le processus de mondialisation économique.

 

Maxence Alcalde
Un discret choc des cultures. L'exposition occidentale de l'exotique 
Dans les années 1980-1990 plusieurs expositions ont entrepris de questionner les rapports entre l'art « occidental » et l'art « non-occidental ». Chacune de ces tentatives curatoriales revenait sur les relations plus ou moins fantasmées entre ces pratiques artistiques, sans toutefois parvenir à en formuler une version claire. Étrangement, c'est peut-être chez Quatremère de Quincy (1755-1849) que se trouve la clef du rapport tortueux éprouvée par ces récentes présentations.

 

Monia Abdallah
De quelques significations et conséquences possibles de la mise en exposition d'un « art contemporain islamique »
L'exposition d'œuvres sous la dénomination « art contemporain islamique » est l'occasion de la construction – voire de l'instauration institutionnelle – de ce qui tend à devenir une notion. Cet article interroge la validité et la légitimité de cette terminologie et questionne les conséquences et implicites qu'elle induit sur la lecture et la classification de ces œuvres d'art. Si elle permet de manière effective de les faire accéder à une visibilité certaine, elle relève de critères de définition peu clairs, reste paradoxale au regard des pratiques elles-mêmes et ne fait pas l'économie d'une certaine instrumentalisation politique du domaine artistique.

 

Entretien entre François Piron et Rozen Canévet
Depuis les années 1960, la figure du curateur est sans aucun doute au cœur des débats. À l'occasion de « Subréel », François Piron revient sur les motivations de ses choix en tant que commissaire d'exposition. On verra notamment que la posture du curateur engage le visiteur dans une lecture parfois subjective de l'art contemporain, interprétation d'autant plus palpable à l'ère du simulacre.

Abstract

In-Young Lim
Contemporary Art Biennials Politics, 1990-2005
The number of contemporary art biennials has greatly increased in the past few years, to a point where one starts speaking of a “biennalization” phenomenon. This meticulous article chooses to focus on the policies adopted in these manifestations, in order to bring light upon the reasons for a trend that could eventually challenge the very notion of exhibition.

 


    Caroline Chik
Interactive Art and Pre-cinema: Parallel and Hybrid Relational Modes
In interactive art, new physical configurations are created between the artwork and the spectator. Some participation modes tend to reduce the spatial distance between these two, even including the spectator in the artwork itself. Other situations rely on the notion of contact; using the hand as an interface and the artwork as a toy that can be played with. A parallel between interactive artworks and pre-cinema optical toys shows similarities in some hybrid figures of the artist and in two technological practices, centuries apart.

Bo-Kyoung Lee
Temporary Exhibition Spaces Used for Contemporary Art
Conventional spaces dedicated to the presentation of contemporary art exhibitions are being replaced by alternative spaces. As is the case of several European initiatives here described, the art world opens up to the world in general. While the white cube model annihilated the presence of the mural space by neutralizing it, other exhibition modes have appeared who in turn challenge it. The non-museum urban place represents a new and often central spot for the artworks, while becoming a creativity catalyst.

 


Emanuela Genesio
A Panorama of the Contemporary Art Institutions of Turin
The author is interested in the specific case of the city of Turin and in the expansion in recent years of its cultural policy towards the field of contemporary art; with among other things the creation of new exhibition venues, as well as international events. The city of Turin's policy seems to be an exemplary case of contemporary art “instrumentalization” in the name of promotion of the city on the international scene. At the same time though, it is binding together the goals of contemporary art with the process of economic globalization.

 


Maxence Alcalde
A Discreet Confrontation of Cultures: Westerners' Exhibition of Exoticism
In the years 1980-1990, several exhibitions have attempted to question the relation between “western” and “non-western” art. Each of theses curatorial attempts addressed the more or less fantasized relations between these artistic practices, without however a very clear formulation. Strangely enough, one could maybe find a key to the challenge posed by these recent presentations in the writings of Quatremère de Quincy (1755-1849).


Monia Abdallah
About a Few Possible Meanings and Consequences of ‘Islamic Contemporary Art' Presentations
The exhibition of artworks under the qualification of “Islamic contemporary art” is seen as the opportunity of the construction —and perhaps institutional foundation— of a notion. This article questions the validity and legitimacy of this terminology. It also questions the consequences and implicit facts this induces on the understanding and classification of these artworks. If it allows them effectively the access to a certain visibility, it refers to an unclear definition. It also remains contradictory in relation to the practices themselves; being subject to certain political “instrumentalization” of the artistic domain.
 


Interview of François Piron by Rozenn Canévet
Since the sixties, the curator as a character is no doubt at the heart of debates. On the occasion of “Subréel”, François Piron re-examines the motivations of his choices as exhibitions' curator. One can notice how the curator's attitude forces the visitor into a sometimes subjective reading of contemporary art; an all the more so tangible interpretation in an era of simulacra.

Extrait(s)

Marges

Abonnement

  Version papier (hors frais d'envoi)Version numérique
Abonnement d'un an21.00 €Ajouter au panier
Abonnement de 2 ans42.00 €Ajouter au panier

Présentation

Marges paraît deux fois par an.
Langue de rédaction des articles : français

La revue publie des articles de jeunes chercheurs de toutes origines sur des thématiques couvrant les différents champs de la création et de la pensée contemporaines. Ainsi que son titre l'évoque, sa principale orientation vise à confronter et mettre en mouvement des approches interdisciplinaires.

Responsable de la publication
Jérôme Glicenstein

Comité de rédaction
Angelica Gonzalez (Université Paris 8)
Clémence Imbert (Université Paris 8)
Emeline Jaret (Université Paris 4)
Sophie Lapalu (Université Paris 8)
Anaël Marion (Université Paris 7)
Stéphane Reboul (Université Paris 1)
Umut Ungan (EHESS)

Revue semestrielle.