Presses Universitaires de Vincennes


Nouveautés

Écrits et entretiens sur l'art et l'animation (1926-1981)
  • Auteur : Alexandre Alexeïeff
  • Collection : Esthétiques hors cadre
  • Nombre de pages : 438
  • Langues : Français
  • Paru le : 10/10/2016
  • EAN : 9782842925598
  • Caractéristiques
    • Support : Livre broché
    • ISSN : 1248-4679
    • CLIL : 3682 Arts graphiques (dessin, estampes, fresques, graffiti, gravures...)
    • ISBN-10 : 2-84292-559-9
    • ISBN-13 : 978-2-84292-559-8
    • EAN-13 : 9782842925598
    • Format : 137x220mm
    • Poids : 704g
    • Illustrations : Oui
    • Édition : Première édition
    • Paru le : 10/10/2016
    •  
    • Support : PDF
    • ISBN-13 : 978-2-84292-560-4
    • EAN-13 : 9782842925604
    • Taille : 1 Mo
    • Protection : Marquage (water mark)
    • Illustrations : Oui
    • Paru le : 10/10/2016
    •  

Écrits et entretiens sur l'art et l'animation (1926-1981)

Texte établi, présenté et annoté par Dominique Willoughby

Première édition critique des textes et entretiens d’Alexandre Alexeïeff.

Cet ouvrage restitue enfin les contributions théoriques essentielles d’un graveur, illustrateur, cinéaste d’animation et inventeur parmi les plus originaux du XX° siècle, de l’illustration à l’animation, du livre au film, en passant par la technique de l’écran d’épingles.

Auteur(s) :
Alexandre Alexeïeff

SommaireRésuméExtrait(s)Collection/Abonnement

Mots-clés : Animation | Cinéma | Gravure | Illustration | Image | Invention | Vingtième siècle

notre page Facebook notre fil Twitter notre flux des nouveautés notre page Linkedin notre page Google+




Sommaire

Présentation
Dominique Willoughby                          

Perspectives critiques

Alexandre Alexeïeff virtuose du virtuel, 
ou le cinéma comme cosa mentale   
Guy Fihman 
 
                        
Le cinéma épinglé ou le « Cinépinglé », 
l’avènement d’une sensation

Claudine Eizykman                    

La synthèse cinématographique, des ombres aux nombres

Dominique Willoughby                        


Textes et entretiens 
d’Alexandre Alexeïeff (1926-1981)

Note relative à l’établissement de la présente édition        

Années 1920 et 1930

La technique moderne de la gravure sur bois debout (1926)        
De l’importance du procédé (1929)                
Révélation du dessin animé lyrique  (1933)    

    Années 1950

La continuité  (1952)                                                                             
    La continuité [deuxième version] (date inconnue)
L’autre moitié du film  (1953)                                                                 
McLaren  (1953)                                                                                                         
De la peinture au cinéma (1954)                                                      
Négatif – positif  (1955)                                                                        
Circuit fermé ! (1957)                                                                            
L’écran d’épingles (1957)                                                                                    
Analyse de Anna Karenina (1958)                                                                  
Réponse à un questionnaire (1958)                                             
Des solides en mouvement (1959)                                                                                        

Années 1960

Enquête (1962)                         
À propos de ma carrière  (1962)               
Enquête sur l’animation en 1963                 
Alexeïeff nez à nez. (Pierre Philippe) (1963)         
Entretiens avec Alexeïeff (Jean-Jacques Péché) (1964)     
Reflections on motion picture animation (1956-1964)     
    Réflexions sur l’animation [traduction de Dominique Willoughby]
    Reflections on motion picture animation [deuxième version] (1963)
    Réflexions sur l’animation [deuxième version, traduction 
de Dominique Willoughby]
Animation de peintre (1961-1964)             
Pour et contre 24 phases par seconde (1965)          
    Pour ou contre 24 im/s. Ou les énigmes de la synthèse   cinématographique (1967)
    L’autre moitié du film (1967)
La synthèse cinématographique des mouvements 
artificiels (1966)                          
De la peinture instrumentale (1967)            
De l’illustration de livres et du film d’animation (1967)      
Reflections on the illustration of books (1967)          
    Réflexions à propos de l’illustration des livres [traduction de Dominique Willoughby]
La fin de la culture du livre ? (1968)              
À propos de Berthold Bartosch (1969)             

Années 1970 et 1980

Lettre à Martha (1972)                      
Le chant d’ombre et de lumière de 1 250 000 épingles.
    « Tableaux d’une exposition » d’Alexeïeff et Claire Parker (1973)      
Le phénomène cinématographique (1974)              
Les solides illusoires dans la synthèse cinématographique 
(circa 1975)                          
Quelques mots sur l’illustration en général (1975)          
Éloge du film d’animation (1978)                  
Entretien avec Alexandre Alexeïeff et Claire Parker.
    
Propos recueillis par Nicole Salomon et Jackie Just (1979)      
Tableaux d’une exposition, découpage technique (1981)      


Notes                              
Bibliographie                          
Notices biographiques des auteurs                  
Index                              
Crédits iconographiques                      


Résumé

Cette première édition critique des textes et entretiens d’Alexandre Alexeïeff (1901-1982), inédits ou devenus inaccessibles, rassemble l'essentiel de ses réflexions et contributions théoriques. Elle révèle à quel point l'aventure singulière de cet artiste, décorateur, illustrateur, graveur, cinéaste inventeur de techniques nouvelles, s'est fondée sur une pensée originale du cinéma, de l'animation et des arts comme la gravure, la musique, la poésie, la pantomime, la danse.

Pendant plus de cinquante ans, des avant-gardes des années 1920 aux débuts du numérique, Alexeïeff n'a cessé d'innover dans le domaine de l'image, du livre au film, réalisant plusieurs chefs-d'œuvre animés sur l'écran d'épingles de son invention, ou travaillant pour la publicité.


Dominique Willoughby est cinéaste et professeur à l'Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis. Il a récemment publié Le Cinéma graphique (Textuel, 2009) et dirigé l'édition DVD intégrale des films d'Alexeïeff (Cinédoc-Paris Films Coop, 2005)

Abstract

Esthétiques hors cadre

Présentation

Procédant par essais personnels ou par travaux d'équipe, cette collection développe une recherche sur la pluralité de l'art. Il s'agit tout d'abord d'explorer des zones sensibles et des modes d'approche susceptibles de définir autrement notre rapport à la question de l'art. Il s'agit de croiser disciplines, temps et territoires de façon à ouvrir, dans chaque oeuvre ou dans chaque domaine artistique, la différence venue d'un autre art ou d'une autre pensée de l'oeuvre.
À ce titre, la musique et la littérature, la peinture, le cinéma ou le théâtre voisinent dans une enquête menée selon des points de vue variables, qui allient philosophie et poétique, pragmatique, sociologie et psychanalyse pour projeter hors cadre la question de l'esthétique.

« Sur le pluriel de l'art, dans les arts et dans les lettres »

Sous la direction de Cécile Sorin.