Presses Universitaires de Vincennes


Esthétiques hors cadre

Pour un cinéma contemporain soustractif
  • Auteur : Antony Fiant
  • Collection : Esthétiques hors cadre
  • Paru en : Juin 2014
  • EAN : 9782842924065
  • ISBN : 978-2-84292-406-5
  • 210 pages, 137x220mm
  • Illustrations : Oui
  • Édition : Première édition
  • Plus d'informations
    • Support : PDF sans DRM
    • Protection : Marquage (water mark)
    • ISBN : 978-2-84292-489-8
    • EAN : 9782842924898
    • Taille : 3 Mo
    • Illustrations : Non
    • Support : ePub sans DRM
    • Protection : Marquage (water mark)
    • ISBN : 978-2-84292-693-9
    • EAN : 9782842926939
    • Taille : 21 Mo
    • Illustrations : Oui

Pour un cinéma contemporain soustractif

Cet ouvrage veut réaffirmer les spécificités d’un art de la mise en scène, de l’espace et du temps.

Force est de constater la présence dans le cinéma le plus contemporain (ici envisagé entre 2000 et 2013) de nombreux cinéastes rechignant à se glisser dans des modèles esthétiques et dramaturgiques bien rodés, en faisant en quelque sorte vœu d’abstinence (tant esthétique que dramaturgique). En plébiscitant le cinéma contemporain soustractif, ce livre voudrait – à un moment où la singularité du cinéma semble bien menacée par le tout-venant numérique – réaffirmer les spécificités d’un art de la mise en scène, de l’espace et du temps.

Cinéastes traités : Wang Bing, Alain Cavalier, Aki Kaurismaki, Carols Reygadas, Bela Tarr, Pedro Costa

Auteur(s) :
Antony Fiant

SommaireRésuméExtrait(s)Collection/Abonnement

Mots-clés : Bing (Wang) | Cavalier (Alain) | Cinéma | Cinéma contemporain | Costa (Pedro) | Espace | Kaurismaki (Aki) | Mise en scène | Reygadas (Carols) | Soustractif | Tarr (Bela) | Temps

notre page Facebook notre fil Twitter notre flux des nouveautés notre page Linkedin notre page Google+




Sommaire

Introduction   

Chapitre 1
Remise en cause du récit  

Questions de récit  
Retour sur le scénario   
À la limite du maniérisme 

Chapitre 2
Personnages reclus du monde

L’autarcie au risque de la marginalisation   
L’espace comme refuge   
Présence des corps 

Chapitre 3
Esthétiques « pauvres »  

Repli esthétique, esthétiques du chaos 
Cadre géométrique   
Cadre physique   

Chapitre 4
L’autoportrait, expiation ou exutoire ?   

Fragments d’intimités   
Présence/absence des corps et des voix   
Des « lieux, dépositaires d’images-souvenirs »   

Chapitre 5
Dramaturgies régénérées 

La fable sinon rien 
Parole contre mutisme  
Travail des genres 

Chapitre 6
Questions d’adaptation et de réflexivité
 
  

Recours à la littérature 
Recours au cinéma  

Chapitre 7
Un cinéma de la cruauté 

Des mondes originaires   
Pulsions élémentaires   
Chemins de croix

Chapitre 8
Suggérer le passé : l’histoire tout de même  

Histoires de camps   
Colonisation, décolonisation   
La chute du communisme  

Chapitre 9
Observer les mutations du monde
 

Poésie politique  
Vers un primitivisme anthropologique

 


Conclusion


Filmographie
Bibliographie
Index des films
Références et crédits photographiques
  

Résumé

Depuis le début du XXIe siècle, on observe l'apparition régulière de films minimalistes manifestant une réticence marquée envers le scénario, le récit, la parole, la musique et la psychologie. Qu'ils relèvent de la fiction, du documentaire, ou des deux à la fois, les films de quinze cinéastes du monde entier (Lisandro Alonso, Wang Bing, Alain Cavalier, Pedro Costa, Darejan Omirbaev, Béla Tarr, entre autres) sont ici analysés d'un point de vue esthétique et dramaturgique pour mieux mettre en évidence un geste soustractif.

Moins d'histoire, moins de dialogues, moins de décors, ces caractéristiques manifestent une belle foi en l'art du cinéma et en sa capacité de suggestion.

Antony Fiant, professeur en études cinématographiques à l'université Rennes 2, écrit dans plusieurs revues de cinéma, notamment Trafic et Images documentaires. Il est l'auteur de deux essais monographiques : (Et) Le cinéma d'Otar losseliani (fut) (2002, l'Âge d'Homme) et Le cinéma de Jia Zhang-ke. No future (made) in China (2009, Presses Universitaires de Rennes).

Abstract

Esthétiques hors cadre

Présentation

Procédant par essais personnels ou par travaux d'équipe, cette collection développe une recherche sur la pluralité de l'art. Il s'agit tout d'abord d'explorer des zones sensibles et des modes d'approche susceptibles de définir autrement notre rapport à la question de l'art. Il s'agit de croiser disciplines, temps et territoires de façon à ouvrir, dans chaque oeuvre ou dans chaque domaine artistique, la différence venue d'un autre art ou d'une autre pensée de l'oeuvre.
À ce titre, la musique et la littérature, la peinture, le cinéma ou le théâtre voisinent dans une enquête menée selon des points de vue variables, qui allient philosophie et poétique, pragmatique, sociologie et psychanalyse pour projeter hors cadre la question de l'esthétique.

« Sur le pluriel de l'art, dans les arts et dans les lettres »

Sous la direction de Pascale Thibaudeau et Cécile Sorin.