Presses Universitaires de Vincennes


Bibliographie de Benoît Delaune

Déplacement des pratiques artistiques
  • Auteur : Collectif
  • Revue : Marges n° 10
  • Nombre de pages : 192
  • Langues : Française
  • Paru le : 10/04/2010
  • EAN : 9782842922542
  • Caractéristiques
    • Support : Livre broché
    • ISSN : 1767-7114
    • CLIL : 3675 Revues sur l'art
    • ISBN-10 : 2-84292-254-9
    • ISBN-13 : 978-2-84292-254-2
    • EAN-13 : 9782842922542
    • Format : 155x220mm
    • Poids : 212g
    • Illustrations : Oui
    • Édition : Première édition
    • Paru le : 10/04/2010
    •  
    • Support : PDF
    • ISBN-13 : 978-2-84292-482-9
    • EAN-13 : 9782842924829
    • Taille : 6 Mo
    • Protection : Marquage (water mark)
    • Illustrations : Oui
    • Paru le : 10/04/2010
    •  

Déplacement des pratiques artistiques

N°10/2010

Certaines disciplines artistiques tendent à assimiler des pratiques qui leur sont traditionnellement extérieures. Cette attitude s’inscrit dans les conditions de création en ce début de 21e siècle.

Comment se caractérise ce déplacement, ces migrations d’un champ disciplinaire à un autre ? Ce numéro fait le point sur cette question grâce à des chercheurs de disciplines hétérogènes (esthétique, sociologie, littérature, études théâtrales, histoire de l’art...).

Coordinateur(s) du numéro :
Comité de rédaction |

Auteur(s) :
Benoît Delaune |
Laure Fernandez |
Sophie Necker |
Sophie Orlando |
Stéphane Reboul

SommaireRésuméAbstractExtrait(s)Collection/Abonnement

Mots-clés : Art | Danse | Enseignement | Exposition | Grande-Bretagne | Musique | Politique culturelle | Spectateurs | Théâtre

notre page Facebook notre fil Twitter notre flux des nouveautés notre page Linkedin notre page Viméo




Sommaire

Éditorial

Déplacements des pratiques artistiques

À la source de l'extra-disciplinarité : fixation par enregistrement et externalité de la musique au 20e siècle
Benoît Delaune

 

Théâtralité et arts visuels : le paradoxe du spectateur. Autour de The World as a stage et Un teatre sense teatre
Laure Fernandez

 

Monde de l'école et monde de l'art... Quelques pratiques, interactions et problématiques induites par la présence des danseurs dans les classes ?
Sophie Necker

 

Pratiques paysagères : introduction à une écologie culturelle humaniste
Stéphane Reboul

 

"L'artiste agent du changement social" ou comment les politiques culturelles britanniques ont annexé la producton artistique au profit du programme du New Labour
Sophie Orlando

 

Varia

Cinéma et art contemporain, nouvelles approches de l'essai
Véronique Terrier Hermann

 

Portfolio

The Eggmen
Caroline Delieutraz

 

Entretiens

La question du commisariat d'exposition. Paul-Louis Rinuy, Gregor Podgorski et Rémy Jacquier
Hsui-ling Wang

 

Notes de lectures, comptes rendus d'expositions

Exposition "Elles@centrepompidou"
Jérôme Glicenstein

 

Michel Gauthier, "Les promesses du zéro"
Nathalie Desmet

 

Résumés
francais/anglais

 

Qualité des auteurs
Générique



Résumé

Benoît DELAUNE
À la source de l'extra-disciplinarité : fixation par enregistrement et externalité de la musique au 20e siècle
A travers quelques exemple empruntés à la musique contemporaine, l'auteur montre la mise en cause de certaines pratiques instituées. Certains musiciens choisissent en effet d'emprunter le collage (aux arts plastiques) ou le montage (au cinéma) afin de réaliser des pièces faisant réfléchir "de l'extérieur" sur le matériau musical même. La carte postale sonore, le Hörspiel, et la musique d'ascenseur correspondent de fait à autant de mises en doute de la musique au sens traditionnel. De même, les variations sur les techniques d'enregistrement ou encore l'usage "ready-made" de reportages en direct permettent de questionner le lien jugé indestructible entre l'interprète et sa partition. 

 

Laure FERNANDEZ
Théâtralité et arts visuels : le paradoxe du spectateur. Autour « The World as a Stage » et « Un teatre sense teatre »
 
La notion de théâtralité, d'apparition tardive, exprime dès le début un déplacement du théâtre par rapport à lui-même. Reprise et controversée dans l'art contemporain, elle montre non seulement un déplacement théorique et esthétique, mais aussi une dialectique particulière du regard. L'analyse de deux expositions "The World as a Stage" et "Un teatre sense teatre" permet de voir comment la théâtralité transforme notre perception de l'oeuvre d'art dans des propositions artistiques non-théâtrales. 

 

Sophie NECKER
Monde de l'école et monde de l'art... Quelles pratiques, interactions et problématiques induites par la présence des danseurs dans les classes ?
Les ateliers de danse mis en place par des artistes chorégraphes à l'école engagent des processus de médiation et de traduction. Ces situations sont analysées à la fois comme des temps de confrontation entre deux mondes distincts et comme des situations de valorisation des compétences pédagogique de l'artiste. La parole de danseurs chorégraphes intervenant auprès de groupes scolaires met en avant le point de vue des acteurs sur leur propre pratique, révélant les enjeux identitaires de ces ateliers. 


Stéphane REBOUL
Pratiques paysagères : introduction à une écologie culturelle humaniste
L'extra-disciplinarité entre les sciences de la nature et les arts plastiques est envisagée pour des pratiques paysagères qui articulent des environnements naturels et culturels. Avec la notion de site paysager, une écologie culturelle humaniste est présentée. Elle associe naturalisation et artialisation, par une contextualisation pragmatique des rapports entre l'in situ et l'in visu et par une singularisation comme pratique innovante de recomposition des subjectivités individuelles et collectives.  

 

Sophie ORLANDO
« L'artiste agent du changement social » ou comment les politiques culturelles britanniques ont annexé la production artistique au profit du programme du New Labour
Les politiques culturelles du New Labour de Tony Blair s'est construite autour de l'idée de "Cool Britannia". A l'heure du Bilan des ses deux mandats, il est saisissant d'observer la manière dont cette politique a emprunté le vocabulaire, les fonctions et les "valeurs" de l'art pour répondre des maux et des enjeux économiques et sociaux de la société contemporaine britannique. Le déplacement du vocabulaire (de "culturel" à "créatif" ou de "créatif" à "innovation") illustre cette tentative de regroupement de problématiques généralement cloisonnées autour des thématiques traditionnelles comme la rénovation urbaine (et de sa gentrification), l'intégration sociale ou l'apport économique de la classe créative. 

Abstract

Benoît DELAUNE
Questioning the Sources of Extra-Disciplinarity : Setting by Recording and Music Externality in 20th Century
Using a few examples taken from contemporary music the author shows the way certain academic practices are being challenged. Some musicians chose indeed to borriw collage (from fine arts) or editing (from film) in order to achieve pieces that would allow to reflect "from the outside" on the very materail used in music. Sound postcard, Hörspiel and elevator music relate as a matter of fact to a number of challenges posed to music in the traditional sense. Variations on recording techniques or the "readymade" use of live footage allow too the questioning of the supposedly indestructible link between the interpreter and his score. 

 

Laure FERNANDEZ
Theatricality and Visual Arts : The Paradox of the Viewer
The recent notion of theatricality expresses since its inception the idea of a displacement of theatre in relation to itself. Revived and subject to some controversies in contemporary art, it shows not only a theoretical and aesthetic displacement, but also a specific dialectic of the glance. The analysis of two exhibitions, "The World as a Stage" and "Un teatre sense teatre" allows us to see how theatricality transforms our perception of the work of art in artistic proposals that are non-theatrical.

 

Sophie NECKER
School World and Art World... What are the Practices, Interactions and Problems Related to the Actual Presence of Dancers in Classrooms ? 
Dance classes organized within schools by choreographers imply processes of mediation and translation. These situations are looked upon both as moments of confrontation between two different worlds and as a way of assessing pedagogical skills on the part of the dancer. Words of choreographers intervening with school groups put forward the point of view of these actors on their own practice, revealing the identity goals os such experiences. 
 

 

Stéphane REBOUL
Landscape Practices : an Introduction to a Humanist Cultural Ecology
"Extra-disciplinarity" between nature sciences and fine arts is addressed in the case of landscape practices that articulate natural as well as cultural environments. With the notion of landscape site one shall envision a humanist cultural ecology. It will combine naturalization and articization, by a pragmatic contextualization of the relations between "in situ" and "in visu" and by a singularity seen as an innovating practice involving the reordering of subjectivities, both individual and collective.

 

Sophie ORLANDO
"The artist Seen as an Agent of Social Change" or How British Cultural Policies Have Annexed Artistic Production for the Benefit of New Labour's Agenda 
Tony Blair's cultural policy had been built upon the idea of "Cool Britannia". Looking at what has come out his two offices ; it is striking to observe how this policy has borrowed the vocabulary, the functions and the "values" of art in order to address economic and social goals of British contemporary society. The displacement of vocabulary (form "cultural" to "creative or from "creative" to "innovation") illustrates this attempt at grouping problems that are usually disconnected, by using traditional themes like urban renewal (and gentrification), social integration or economic contribution from the creative class.


Marges

Abonnement

  Version papier (hors frais d'envoi)Version numérique
Abonnement d'un an21.00 €Ajouter au panier
Abonnement de 2 ans42.00 €Ajouter au panier

Présentation

Marges paraît deux fois par an.
Langue de rédaction des articles : français

La revue publie des articles de jeunes chercheurs de toutes origines sur des thématiques couvrant les différents champs de la création et de la pensée contemporaines. Ainsi que son titre l'évoque, sa principale orientation vise à confronter et mettre en mouvement des approches interdisciplinaires.

Responsable de la publication
Jérôme Glicenstein

Comité de rédaction
Angelica Gonzalez (Université Paris 8)
Clémence Imbert (Université Paris 8)
Emeline Jaret (Université Paris 4)
Sophie Lapalu (Université Paris 8)
Anaël Marion (Université Paris 7)
Stéphane Reboul (Université Paris 1)
Umut Ungan (EHESS)

Revue semestrielle.