Presses Universitaires de Vincennes


Bibliographie de Lilla M. Cristafulli Jones

Littérature et pathologie
  • AJOUTER AU PANIER
  • Livre broché : Épuisé
  • Auteur : Collectif
  • Collection : L'Imaginaire du Texte
  • Nombre de pages : 288
  • Langues : Française
  • Paru le : 10/01/1989
  • EAN : 9782903981617
  • Caractéristiques
    • Support : Livre broché
    • ISSN : 0986-5152
    • CLIL : 3435 LITTÉRATURE GÉNÉRALE
    • ISBN-10 : 2-903981-61-2
    • ISBN-13 : 978-2-90398-161-7
    • EAN-13 : 9782903981617
    • Format : 137x220mm
    • Poids : 416g
    • Illustrations : Non
    • Édition : Première édition
    • Paru le : 10/01/1989
    •  

Littérature et pathologie

La maladie favorise-t-elle l'écriture ? On l'a cru, soutenu, démontré à certaines époques. Ce qu'il y a de sûr, c'est que l'imaginaire y trouve son compte, les corps bien portants n'ayant pas plus d'histoire que les peuples heureux.

La maladie constitue un écran de projection sur lequel viennent s'inscrire les hantises individuelles et collectives engendrées par les mutations sociales et les crises de civilisation, un outil extraordinaire de création mythique dont la littérature moderne a usé avec prodigalité, un lieu d'échanges et de métaphores où les concepts et les images circulent entre la biologie, la morale, la politique, la sociologie, l'esthétique. On trouvera dans les contributions ici rassemblées les éléments de ce qui pourrait être, du point de vue de l'art, un Traité du bon usage des maladies.

Coordinateur(s) du numéro :
Max Milner |

Auteur(s) :
Alessandra Barbanti Tizzi |
Gérard Briche |
Jean-Louis Cabanès |
Lilla M. Cristafulli Jones |
Jean Decottignies |
René Démoris |
Vita Fortunati |
Giovanna Franci |
René Garguilo |
Jeannine Guichardet |
Madeleine Lazard |
Max Milner |
Nadia Minerva |
Roberta Mullini |
Géralde Nakam |
Carla Pellandra |
Liano Petroni |
Gabriel Saad |
Adriana Sfragaro |
Paula Vecchi

SommaireCollection/Abonnement

Mots-clés : Littérature | Médecine | Pathologie

notre page Facebook notre fil Twitter notre flux des nouveautés notre page Linkedin notre page Viméo

Dernières nouveautés




Sommaire

 

Max Milner
Introduction

 

I - Pathologies, thérapeutiques et discours culturels

 Madeleine Lazard
la thérapeutique par le rire dans la médecine du XVIe siècle

Géralde Nakam
Le « temps malade » de Montaigne : thérapeutique des Essais

Nadia Minerva
Pathologie de la sorcière. La sorcellerie en tant que maladie mentale aux XVII et XVIIIe siècles

Carla Pellandra
L'usage de la maladie chez le Père Étienne Binet

Paula Vecchi
Pathologies et compensation. Quelques images de la maladie et de la santé chez Louis-Sébastien Mercier

René Démoris
Critique d'art et pathologie : Diderot et ses prédécesseurs face au corps malade

Liano Petroni
Stello et le Docteur Noir : une « dialexis » symbolique entre malade et médecin

 

 II - Mythologies et usages romanesques

Alessandra Barbanti Tizzi
L'idée mythique et mystico-magique du médecin et de la maladie dans la littérature allemande moderne

Jean-Louis Cabanès
Désymbolisation, imitation et pathologie de la croyance

René Garguilo
Mythologie du choléra

Jeanine Guichardet
Barcelone malade de la guerre dans
Le Palace de Claude Simon

  

III - Maladies et décadence

Adriana Sfragaro
Max Nordau, dégénérescence et littérature

Jean Decottignies
Hystérie et décadence

Gérard Briche
Mal de Mère. Portrait de l'artiste malade : Jules Laforgue

Vita Fortunati
Homosexualité et maladie dans la littérature anglaise de 1890 à 1930

Giovanna Franci
Maladie et perversion dans l'oeuvre de Aubrey Beardsley

Illustrations
- Messalina
- Return of Tannhäuser
- The Abbé
- Entrée d'Hérodiade
- Scène de flagellation
- Incipit vita nova

 

 IV - Pathologie mentale et littérature

Roberta Mullini
« pardon my folly in writing of folly » : les ouvrages sur la folie de Robert Armin

Lilla Maria Crisafulli Jones
La poésie de la folie de Christopher Smart

Gabriel Saad
Oedipe avec et sans complexe : la lettre, la castration, la mort

Résumé

Abstract

Extrait(s)

L'Imaginaire du Texte

Présentation

Qu'il s'agisse d'une oeuvre singulière ou d'un vaste ensemble de textes, qu'elle interroge un genre littéraire ou une question posée en esthétique, cette collection privilégie l'analyse de l'écriture pour comprendre ce qu'il en est de la littérature. Multiple, paradoxale, l'écriture s'entend ici selon la complexité d'opérations langagières, dans les trajets esquissés comme dans les images qu'elle propose ou qu'elle laisse s'effacer.
C'est donc bien à l'imaginaire qu'on intéresse ici, non pas celui du lecteur ou du scripteur, insaisissable en son principe, mais bien celui, à la fois attesté et dérobé, qu'une langue revêt lorsqu'elle s'expose à l'invention d'une forme.

« Tout le travail des textes, tous les trajets dans l'imaginaire »

Sous la direction de François Noudelman