Presses Universitaires de Vincennes


Bibliographie de Pierre Clermont

Communisme à contre-modernité (Le)
  • Auteur : Pierre Clermont
  • Collection : Essais et savoirs
  • Nombre de pages : 192
  • Langues : Française
  • Paru le : 10/12/1993
  • EAN : 9782903981952
  • Caractéristiques
    • Support : Livre broché
    • ISSN : 1158-5587
    • CLIL : 3283 SCIENCES POLITIQUES
    • ISBN-10 : 2-90398-195-7
    • ISBN-13 : 978-2-90398-195-2
    • EAN-13 : 9782903981952
    • Format : 137x220mm
    • Poids : 274g
    • Illustrations : Non
    • Édition : Première édition
    • Paru le : 10/12/1993
    •  

Communisme à contre-modernité (Le)

Nous savons aujourd'hui ce qu'était réellement le communisme et comment il s'est propagé à travers toute la planète, mais le problème de sa signification historique demeure entier.

Pourtant la tragédie qu'il a provoquée a quelque chose à nous dire sur nous-mêmes et sur le monde dans lequel nous vivons. Il s'agit ici de déchiffrer le sens de ce message : de montrer que le communisme a été la dernière ligne de défense des sociétés agraires traditionnelles face au défi de la société individualiste moderne. À ce titre, l'apparition du communisme représenterait le prix que le monde a dû payer pour passer le cap de la modernité. Mais la crise mondiale qui l'a fait naître a-t-elle pour autant disparu avec lui ?

Auteur(s) :
Pierre Clermont

SommaireCollection/Abonnement

Mots-clés : Communisme | Histoire | Marxisme | Modernité | Russie | Union soviétique

notre page Facebook notre fil Twitter notre flux des nouveautés notre page Linkedin notre page Viméo




Sommaire

 Avant-propos

I - L'apparition du système soviétique

II - L'étrange rencontre des intellectuels marxistes et des paysans russes

III - Staline contre l'intelligentsia

IV - La révolution économique

V - La révolution culturelle

VI - Révolution marxiste et tiers monde

VII - L'État régressif

VIII - La modernité impossible

IX - L'effondrement

X - Le marxisme et l'intelligentsia

Conclusion

Bibliographie

Résumé

Abstract

Extrait(s)

Essais et savoirs

Présentation

Il s'agit d'accueillir des recherches d'origine disciplinaire variable, individuelles ou collectives, mais dont la règle commune sera la concision. Les livres sont donc limités à 192 pages, imposant ainsi à leurs auteurs un mode synthétique d'exposition. La diversité tient au libre choix des approches, historiques ou littéraires, esthétiques ou linguistiques. Elle tient aussi à un pari : faire coexister des essais personnels, où s'expérimente une hypothèse sur un poète ou sur une période de l'histoire, avec des travaux d'érudition, qui peuvent toucher au savoir médiéval comme à la réflexion moderne sur la genèse des oeuvres.

« Érudition, écriture : les deux extrêmes de la recherche »

Collection animée par le collectif des PUV