Presses Universitaires de Vincennes


Bibliographie de Karine Bouchard

Critique d'art en question (La)
  • Auteur : Collectif
  • Revue : Marges
  • Nombre de pages : 126
  • Langues : Française
  • Paru le : 10/04/2014
  • EAN : 9782842923990
  • Caractéristiques
    • Support : Livre broché
    • ISSN : 1767-7114
    • CLIL :
    • ISBN-10 : 978-2-84292-399-0
    • ISBN-13 : 978-2-84292-399-0
    • EAN-13 : 9782842923990
    • Format : 155x220mm
    • Illustrations : Oui
    • Édition : Première édition
    • Paru le : 10/04/2014
    •  
    • Support : PDF
    • ISBN-13 : 978-2-84292-478-2
    • EAN-13 : 9782842924782
    • Taille : 1 Mo
    • Protection : Marquage (water mark)
    • Illustrations : Non
    • Paru le : 10/04/2014
    •  

Critique d'art en question (La)

Numéro hors-série 2014

Marges entame une réflexion sur la critique d'art aujourd’hui, ses définitions, ses fonctions, ses formes, ses supports, ses acteurs, etc.

Depuis son émergence au 18e siècle, les perspectives de l'écriture critique n'ont eu de cesse de varier.

Ce hors série qui explore la critique contemporaine de l’art a pour ambition de générer des échanges entre le monde universitaire et le monde de l'art. Comment définir la critique et sa pluralité ? On constatera que, plutôt que d’aboutir à quelque réponse, les contributions conduisent à une « redéfinition » de la critique de l’art contemporain par rapport à la critique de l’art moderne.

Auteur(s) :
Maxence Alcade |
Satenik Bagdasarova |
Karine Bouchard |
Claire Fagnart |
Jérôme Glicenstein |
Susanna Muston |
Francesco Peri |
Diane Scott |
Umut Ungan |
Ericka Wicky

SommaireRésuméAbstractExtrait(s)Collection/Abonnement

Mots-clés : Art contemporain | Critique d'art | Critique d'art contemporain | Critique d'art moderne | Ecriture critique

notre page Facebook notre fil Twitter notre flux des nouveautés notre page Linkedin notre page Viméo




Sommaire

Éditorial : Claire Fagnart

Claire Fagnart
La critique d'art : définitions, indéfinitions, non-définitions

Satenik Bagdasarova
Penser la critique d'art depuis Émile Benveniste

Francesco Peri
De la condition langagière de toute critique. L'œuvre d'art musicale et le discours

Umut Ungan
 “The American Tornado” ou la critique sous influence : le cas de Germano Celant

Jérôme Glicenstein
Qu'est-ce que la critique d'exposition ?

Susanna Muston
The Exhibitionist : l'art compris à partir de la critique et de l'analyse d'exposition

Karine Bouchard, Érika Wicky
Description et olfaction de l'art contemporain : les mutations de la critique d'art

Maxence Alcalde
Critique d'art sur internet : tentative de typologie d'une blogosphère spécifique

 

Une critique parle de critique :

Diane Scott
Critique : historiciser la notion

Résumé

La critique d'art : définitions, indéfinitions, non-définitions »
Claire Fagnart 

Il s’agit dans cet article de montrer la cohérence entre les types (méthodes) de définition et les contenus des définitions. Les perspectives positives cherchent à construire une définition à partir des caractéristiques de la critique tantôt comme notion, tantôt comme concept. La critique comme notion renvoie à l’usage du mot, la critique comme concept renvoie à la mise en évidence d’une communauté de caractères définitionnels. Mais ces approches positives nous confrontent à une irréductible indéfinition de la critique, rendant nécessaire une autre modalité de définition, différencielle. Cette dernière interroge la différence entre la critique d’art comme champ d’action et champ d’étude et certains de ses territoires voisins (théorie de l’art, histoire de l’art, littérature critique, etc.).

Penser la critique d'art depuis Émile Benveniste
Satenik Bagdasarova 

Dans « Sémiologie de la langue » (Problèmes de linguistique générale II, 1974), Benveniste a formulé un concept fondamental à propos de l'art : « sémantique sans sémiotique ». Nous essayons de montrer ici en quoi ce concept est indispensable pour une approche critique des conditions de théorisation de l'art par la médiation du langage. L'article ouvre sur une perspective que Benveniste a rendue possible sans pour autant en former une implication théorique explicite : la poétique de l'art.

De la condition langagière de toute critique. L'œuvre d'art musicale et le discours
Francesco Peri 

La critique d’art est-elle un commentaire redondant, ou bien elle participe à l’existence historique, sociale et culturelle des œuvres d’art d’une manière constitutive qu’on pourrait appeler « performative » ? S’inspirant d’un riche éventail d’options théorétiques, l’auteur s’efforce de poser quelques jalons vers une épistémologie de la critique musicale et une description philosophiquement aguerrie de ce que la critique « fait ».

 “The American Tornado” ou la critique sous influence : le cas de Germano Celant
Umut Ungan 

L'analyse propose d'observer la mise en place d'un nouveau territoire critique sur l'art et les oeuvres par Germano Celant en Italie à la fin des années soixante au contact des oeuvres américaines de la même période et s'inscrit dans une volonté de saisir l'évolution discursive dans son mouvement même.

Qu'est-ce que la critique d'exposition ?
Jérôme Glicenstein 

L’origine de la critique d’exposition peut être retracée dans les comptes rendus des Salons. À la fin du 19e siècle, en raison de l’essor de l’art moderne et des discours autoréférentiels à son sujet, la critique change de nature et se concentre sur les œuvres. Pourtant, depuis une quarantaine d’années, on assiste à une réémergence de la critique d’exposition ; cette fois-ci en raison de l’importance prise par l’exposition dans la compréhension de l’art contemporain.

The Exhibitionist : l'art compris à partir de la critique et de l'analyse d'exposition
Susanna Muston 

La question d’une nouvelle forme de critique d’art est abordée à travers l’analyse de la revue The Exhibitionist. Partant de l’impossibilité d’une critique ontologique de l’œuvre, la revue se tourne vers le travail fait avec l’œuvre par son exposition et sa présentation « en contexte ». L’analyse des expositions est l’occasion d’une réflexion sur le rôle (critique) du commissaire, la construction d’un nouveau domaine d’études, l’histoire des expositions et sur la « pratique d’exposition », ses enjeux et sa transmission.

Description et olfaction de l'art contemporain : les mutations de la critique d'art
Karine Bouchard, Érika Wicky 

La critique d’art actuelle fait l’objet de nombreuses mutations nées des transformations subies par ses objets, mais aussi par ses moyens de diffusion à l’ère numérique. Afin d’appréhender ces mutations et d’en mesurer les enjeux, il s’agira d’observer la critique d’art lorsque l’art olfactif la confronte à sa propre subjectivité, à ses habitus perceptuels ainsi qu’à ses frontières avec la science et l’industrie.

Critique d'art sur internet : tentative de typologie d'une blogosphère spécifique
Maxence Alcalde 

Une critique parle de critique :
Critique : historiciser la notion

Diane Scott 

Faire montre d’un discours critique, « subversif », « radical » est une posture fréquente dans le théâtre public actuel et payante institutionnellement. Cela correspond pourtant à une séquence historique de grand calme en termes de réception publique. La prétention au scandale fait vendre mais le scandale réel a bel et bien disparu. Ce paradoxe nous invite à interroger non seulement ce que l’on entend par « critique » mais surtout quelles sont les conditions de possibilité historiques de la réalité à laquelle ce mot renvoie.

 

Abstract

 La critique d'art : définitions, indéfinitions, non-définitions
Claire Fagnart

Our purpose in this article is to show the coherence between types (methods) of definitions and the content of these definitions. Multiple definitions emerge from this undertaking, which treat art criticism in several ways : as an idea and as a concept. Criticism as an idea refers to terms; criticism as a concept refers to the highlighting of a community of defining characters. But these two approaches confront us with the difficulty of defining art criticism, requiring another approach, one that is differential and is founded on the differences between art criticism and the disciplines closest to it (art’s theory, art’s history, etc.).

 Penser la critique d'art depuis Émile Benveniste
Satenik Bagdasarova

In his Semiology of Language (Problems in General Linguistics II, 1974), Benveniste formulates a fundamental concept regarding art : « semantics without semiotics ». We are attempting to show why this concept is indispensable for a critical approach to the possibility of theorizing art by means of language. The article takes up a perspective which Benveniste made possible without, however, providing it with an explicit theoretic basis : that of the poetics of art.

De la condition langagière de toute critique. L'œuvre d'art musicale et le discours
Francesco Peri

Is art criticism a mere afterword or does it contribute to the historical, social, and cultural existence of artworks in fundamental ways that could be termed “performative”? Drawing on a variety of theoretical sources, the author outlines some key issues towards an epistemology of music criticism and a philosophically savvy description of what criticism “does”.

 “The American Tornado” ou la critique sous influence : le cas de Germano Celant
Umut Ungan

The present study observes the implementation of a new critical territory on art and artworks by Germano Celant in Italy at late sixties with the contact of the American art of the same period, and willing to seize the discursive evolution in its movement.

Qu'est-ce que la critique d'exposition ?
Jérôme Glicenstein

The origins of an exhibition critique can be retraced to early Salon reviews. Towards the end of 19th century, the raise of modern art and of its self referential discourses has an effect on the practice of criticizing, which evolves in order to concentrate itself on the works of art. However, in the past forty years one has been witness to a new surfacing of an exhibition critique. This event could be explained by the importance taken by exhibitions in the understanding of contemporary art.

The Exhibitionist : l'art compris à partir de la critique et de l'analyse d'exposition
Susanna Muston

The question of a new form of art critic is approached through the analysis of The Exhibitionist journal. Assuming as impossible an ontological critic of the artwork, the journal turns to the work realized with the artwork through its exhibition. The exhibitions’ analysis becomes the occasion for a reflexion on the (critical) role of curators, the construction of a new field of studies, exhibitions’ history and on the “practice of curating”, its stakes and its transmission.

Description et olfaction de l'art contemporain : les mutations de la critique d'art
Karine Bouchard, Érika Wicky

Currently, the art criticism encounters changes that come from the transformation of its objects and of its broadcast mediums in the digital age. To understand these changes and to evaluate the issues, we will examine the art criticism through the lense of olfactory art to show how this very specific art brings out the subjectivity, the perceptual habitus as well as the scientific and industrial limits of the art criticism.

Critique d'art sur internet : tentative de typologie d'une blogosphère spécifique
Maxence Alcalde

Une critique parle de critique :
Critique : historiciser la notion

Diane Scott

Demonstrate a critical discourse, "subversive", "radical" is a common posture in the present public theater. Yet it is a historical sequence of calm in terms of public reception. Pretending to criticize pays dividends but the real scandal is indeed gone. This paradox invites us to question not only what is meant by "critical" but also what are the historical conditions of possibility for the reality to which the word refers. 

Marges

Abonnement

  Version papier (hors frais d'envoi)Version numérique
Abonnement d'un an21.00 €Ajouter au panier
Abonnement de 2 ans42.00 €Ajouter au panier

Présentation

Marges paraît deux fois par an.
Langue de rédaction des articles : français

La revue publie des articles de jeunes chercheurs de toutes origines sur des thématiques couvrant les différents champs de la création et de la pensée contemporaines. Ainsi que son titre l'évoque, sa principale orientation vise à confronter et mettre en mouvement des approches interdisciplinaires.

Responsable de la publication
Jérôme Glicenstein

Comité de rédaction
Angelica Gonzalez (Université Paris 8)
Clémence Imbert (Université Paris 8)
Emeline Jaret (Université Paris 4)
Sophie Lapalu (Université Paris 8)
Anaël Marion (Université Paris 7)
Stéphane Reboul (Université Paris 1)
Umut Ungan (EHESS)

Revue semestrielle.