Presses Universitaires de Vincennes


Bibliographie de Gergely Angyalosi

Pluralité des langues et mythe du métissage
  • Auteur : Collectif
  • Collection : Créations Européennes
  • Nombre de pages : 224
  • Langues : Française
  • Paru le : 10/04/2004
  • EAN : 9782842921491
  • Caractéristiques
    • Support : Livre broché
    • ISSN : 1269-7559
    • CLIL : 3147 Linguistique, Sciences du langage
    • ISBN-10 : 2-84292-149-6
    • ISBN-13 : 978-2-84292-149-1
    • EAN-13 : 9782842921491
    • Format : 137x220mm
    • Poids : 276g
    • Illustrations : Non
    • Édition : Première édition
    • Paru le : 10/04/2004
    •  

Pluralité des langues et mythe du métissage

Parcours européen

 Entre France et Hongrie, c'est tout le rapport de la culture à la question de la langue et de sa pluralité intrinsèque qui est interrogée à travers l'histoire européenne.

La pluralité des langues, leurs pérégrinations à travers frontières, histoires et inventions littéraires ont-elles pour seul horizon le rêve accompli du métissage ? La question ne concerne pas seulement le devenir multiple de chaque culture, elle touche à une pensée de la langue elle-même, dont la vocation plurielle devient visible au voisinage d'une autre langue. C'est cette aptitude des langues à se dédoubler et à se rendre étrangères à soi qu'un dialogue franco-hongrois interroge ici : balisant largement l'espace de l'Europe depuis la Manche jusqu'à la Méditerranée, explorant les parcours singuliers du latin médiéval ou des poètes multilingues de la modernité, à travers Pessoa, Ivan Blatny, Kadaré ou le mythe triestin, une pensée autre de l'Europe s'éprouve ici : placé sous la double invocation d'Hermès le voyageur-voleur et de Métis la rusée, un territoire encore à venir dont l'unité tiendrait moins à la synthèse voulue de cultures différentes qu'à la reconnaissance partagée d'une différence à l'oeuvre au sein de toute langue et de toute culture.

Coordinateur(s) du numéro :
Judit Karafiath |

Marie-Claire Ropars-Wuilleumier |
Auteur(s) :
Zineb Ali-Benali |
Gergely Angyalosi |
Bruno Clément |
Xavier Galmiche |
Tivadar Gorilovics |
Anne-Rachel Hermetet |
Judit Karafiath |
Ilona Kovacs |
Ildiko Lorinszky |
Christopher Lucken |
Marc Martin |
Patrick Quillier |
György Tverdota

SommaireCollection/Abonnement

Mots-clés : Blatny (Ivan) | Casanova | Cervantès | Essai | Europe | Flaubert | Goll (Yvan) | Hongrie | Kadaré (Ismaïl) | Koestler (Arthur) | Langues | Métissage | Moyen Âge | Németh (Andor) | Pessoa | Philosophie | Roman

notre page Facebook notre fil Twitter notre flux des nouveautés notre page Linkedin notre page Viméo




Sommaire

Présentation
Judit KARAFIÁTH et Marie-Claire ROPARS

 

Première partie : migrations

Christopher LUCKEN
Langue pérégrine ou maternelle ? Variations et nationalisation des langues au Moyen Âge

Tivadar GORILOVICS
Vestiges de la latinité dans la presse hongroise contemporaine

Ildikó LORINSZKY
Réflexivité du roman : Flaubert lecteur de Cervantès

Ilona KOVÁCS
Réécritures et réception : le cas des
Mémoires de Casanova

Zineb ALI-BENALI
Langue de l'ailleurs? La langue française au carrefour des mémoires des langues

 

 

Deuxième partie : la langue plurielle

Patrick QUILLIER
« Plus d'une langue »... (À propos de l'hétéroglossie chez Fernando Pessoa)

Judit KARAFIÁTH
Entre le hongrois, l'allemand et l'anglais. Le parcours d'Arthur Koestler

Xavier GALMICHE
Le syndrome de l'homme transistor. Poésie multilingue d'Ivan Blatny

Györdy TVERDOTA
Andor Németh, auteur d'un essai philosophique rédigé en trois langues

 

 

Troisième partie : duplicité du métissage

Gergely ANGYALOSI
Identité culturelle et universalisme philosophique : l'aporie des « idiomes nationaux » en philosophie

Anne-Rachel HERMETET
Trieste, un mythe culturel pour le XXe siècle ?

Marc MARTIN
Les Cinq Continents, les Nègres d'Europe et la rêverie de métissage chez Yvan Goll

Bruno CLÉMENT
Tristesse du métissage (notes sur l'oeuvre d'Ismaïl Kadaré)

Résumé

Abstract

Extrait(s)

Créations Européennes

Présentation

L'Europe ne cesse de s'inventer, dans les traités qu'elle signe comme dans le passé culturel qu'elle apprend à reconnaître. C'est au croisement des œuvres par transgression des frontières que s'intéresse cette collection récente. Elle entend interroger, à travers une intertextualité européenne qui va de la modernité au monde de la Renaissance, l'aptitude de la création littéraire à construire de nouveaux territoires et de nouvelles formes de pensée.

« Avatars et inventions de l'idée européenne »

Sous la direction de Béatrice Didier et Jacques Neefs