Presses Universitaires de Vincennes


Bibliographie de Laurence Allen

Différents horizons de la notion de réalisme (Les) - Sous-réalisme, réalisme fantastique, utopie inverse, science fiction
  • Auteur : Collectif
  • Revue : Théorie Littérature Epistémologie n° 3
  • Nombre de pages : 150
  • Langues : Française
  • Paru le : 10/10/1983
  • EAN :
  • Caractéristiques
    • Support : Livre broché
    • ISSN : 1967-5968
    • CLIL : 3146 Lettres et Sciences du langage
    • ISBN-10 :
    • ISBN-13 :
    • EAN-13 :
    • Format : 155x220mm
    • Poids : 220g
    • Illustrations : Non
    • Édition : Première édition
    • Paru le : 10/10/1983
    •  

Différents horizons de la notion de réalisme (Les) - Sous-réalisme, réalisme fantastique, utopie inverse, science fiction

N°03/1983

Présentation des différents horizons de la notion de réalisme : sous-réalisme, réalisme fantastique, utopie inverse, science-fiction...

Coordinateur(s) du numéro :
Olga Scherer |

Auteur(s) :
Laurence Allen |
Gérard Cordesse |
Thomas Pavel |
Françoise Sammarcelli |
Jean-Noël Vuarnet |
Renaud Zuppinger

SommaireCollection/Abonnement

Mots-clés : Barth (John) | Cognition | Fiction | Intertextualité | Littérature | Parodie | Personnages | Réalisme | Récit | Science-fiction

notre page Facebook notre fil Twitter notre flux des nouveautés notre page Linkedin notre page Viméo




Sommaire

 Olga Scherer
Qu'est-ce que le sous-réalisme ?


Renaud Zuppinger
Crédence - essai sur le réalisme fantastique

Françoise Sammarcelli
L'intertextualité chez John Barth

Gérard Cordesse
Promesses théoriques de la S.F

Jean-Nöel Vuarnet
L'utopie inverse

Laurence Allen
La mise en question du personnage dans le récit fantastique

Thomas Pavel
Les frontières de la fiction

Résumé

Abstract

Extrait(s)

Théorie Littérature Epistémologie

Présentation

Théorie, Littérature, Épistémologie (anciennement Théorie, Littérature, Enseignement)
Langue de rédaction des articles : français

La revue a pour volonté, d'articuler les études de théorie littéraire et celles menées au sein d'autres disciplines (philosophie, sémiotique, linguistique, épistémologie, théories de la complexité, recherches cognitives...), susceptibles d'éclairer la construction du sens et la dynamique d'écriture dans le texte littéraire. L'accent est mis sur l'étude des rapports entre systèmes scientifiques et pratiques textuelles. Le corpus étudié est principalement, mais non exclusivement, celui de la littérature anglo-saxonne. La perspective est comparatiste.

Cette publication a été arrêtée en 2014.